SNPADHUE

Permettre aux PADHUE de se retrouver


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

PAE et Déserts Médicaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 PAE et Déserts Médicaux le 06.12.12 13:32

docteur


Invité
Bonjour à toutes et à tous,

je suis tombé par hasard sur votre Forum que je trouve très riche et très enrichissant pour tout les PADHUE même ssi j'en fais pas parti.

j'aurai souhaité par ailleurs, attirer l'attention du Syndicat sur la pression exercée sur le gouvernement en ce moment au sujet des déserts médicaux et je pense que c'est le moment où jamais pour taper fort et renégocier une nouvelle loi qu'on appelera " la loi TOURAINE" .

l'idée est très simple, au lieu de courir derrière des médecins de l'europe de l'EST, qui maîtrise même pas la langue française et ne connaissent certainement pas tout les médoc utilisés en France, et essayer de les faire venir exercer dans notre pays avec tout les avantages et ......je préfére qu'on donne une autorisation d'exercice provisoire aux PADHUE déjà en France depuis un moment, avec un service minimum à l'hopital, en contre partie le PADHU signera un contrat de 3 ou 5 ans ou plus pour travailler dans les déserts médicaux et à la fin de sa mission, une autorisation d'exercise permanante lui sera délivrée.

ça reste une simple idée et j'espére que votre situation sera régularisée et qu'on reconnaitra un jour vos services et tout ce que vous avez donné à la France.

Bon courage à tous

2 Re: PAE et Déserts Médicaux le 06.12.12 17:50

morjane

avatar
cher confrère
merci pour votre intervention,
il me semble que vous n'êtes pas très au courant du parcours de pratiquement tout les PADHUE,
les lois changent sans cesse,moi j'arrive plus à suivre car s'est très subtile,les données et les enjeux changent aussi, donc on s'adapte et les lois aussi dans "la mesure du possible".
depuis l'an 2000 il n'y avait plus d'examen d'équivalence ou autre loi qui permette l'exercice légal de la médecine en France pour des praticiens qui sont déjà thésés dans leur pays, dont le cursus est francophone + même programme de médecine Français, pour la plupart il a fallu aller exercer dans ces déserts médicaux sous différents statuts, parfois le même travail et les même compétences qu'un praticien Français pour un salaire équivalent au quart.
il a fallu attendre 2004 pour passer des examens d'équivalence
attendre 2006 pour légaliser les praticien arrivés après 2000 et qui exercent sur des poste FFI ou autres ,afin de leur donner le statut de praticien ,
Passer l'examen d'équivalence, attendre encore 5 voir 8 ans d'exercice en tant que praticien ,pour espérer une inscription au "Conseil De l'Ordre des Médecins",
Avec des diplômes à n'en pas finir, arriver à un Bac + 17 Very Happy Very Happy pour attendre et attendre le CNOM Twisted Evil Twisted Evil Evil or Very Mad qui daignera nous autoriser à travailler Sad Sad Sad quand il le voudra , en attendant nous sommes quand même autorisés à travailler dans les hôpitaux publics.
quand au désert médicaux c'est une autre question un autre débat , pour avoir assister aux débats avec les médecins généralistes Français....pensez vous que les attentes ou les aspirations des médecins à diplômes étrangers sont moindres que ceux des français??? la plupart des MG ne refusaient pas d'aller travailler ailleurs que dans les grandes villes, mais il le fallait penser à leur conjoint(e)et à leurs enfants: école.garderie...,assurer un avenir aux membres de leur famille. Very Happy Very Happy
cher confrère c'est bien gentil de penser à nous trouver des solutions mais voyez vous c'est déjà le parcours du combattant ou du JEDI pour la plupart des SNPADHUE à on humble avis, et notre syndicat SNPADHUE s'en sort pas trop mal même si c'est dur, nous luttons pour notre droit d'exercice, notre dignité et pour "l'égalité" affraid des chances!!!!
si quelqu'un du CNOM fait un tour sur ce forum : de grâce un peu plus de respect pour vos collègues qui ont déjà fait la preuve de leur compétences, car si on tient le coup c'est parce que nous aimons notre travail et nos patients.
c'est mon avis personnel et si je me trompe veuillez accepter mes excuses
bien à vous cordialement et amicalement .

docteur a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

je suis tombé par hasard sur votre Forum que je trouve très riche et très enrichissant pour tout les PADHUE même ssi j'en fais pas parti.

j'aurai souhaité par ailleurs, attirer l'attention du Syndicat sur la pression exercée sur le gouvernement en ce moment au sujet des déserts médicaux et je pense que c'est le moment où jamais pour taper fort et renégocier une nouvelle loi qu'on appelera " la loi TOURAINE" .

l'idée est très simple, au lieu de courir derrière des médecins de l'europe de l'EST, qui maîtrise même pas la langue française et ne connaissent certainement pas tout les médoc utilisés en France, et essayer de les faire venir exercer dans notre pays avec tout les avantages et ......je préfére qu'on donne une autorisation d'exercice provisoire aux PADHUE déjà en France depuis un moment, avec un service minimum à l'hopital, en contre partie le PADHU signera un contrat de 3 ou 5 ans ou plus pour travailler dans les déserts médicaux et à la fin de sa mission, une autorisation d'exercise permanante lui sera délivrée.

ça reste une simple idée et j'espére que votre situation sera régularisée et qu'on reconnaitra un jour vos services et tout ce que vous avez donné à la France.

Bon courage à tous

3 Durée de stage le 08.12.12 21:46

CARINE


Tu as mon soutien.
A mon avis nous devons lutter pour réduire à 02 ans maximum la durée de stage post PAE.

4 Intervention de docteur le 08.12.12 23:27

lemapae


Bonsoir,
J'ai apprécié votre intervention
Je rajoute que certains confrères français à diplôme étranger se sont retrouvés écartés de certaines formations à cause de leur nationalité française et leur diplôme étranger:
- ils ne peuvent pas passer les concours à titre étranger car ils sont français (pas de carte de séjour)
- ne peuvent pas s'inscrire à des concours européens car leur diplôme est étranger
- ne peuvent pas s'inscrire à une formation (certaines spécialités) dans un pays européen, car leur diplôme est étranger alors que le diplôme européen est exigé pour l'inscription
- certaines formations en France, destinées aux médecins qui souhaitent se qualifier ne s'adressent qu'aux médecins à diplôme français ou européen...
Ces médecins, bien de chez nous, se retrouvent étrangers dans leur pays. On fait appel aux médecins européens et c'est normal car nous sommes en Europe mais ce serait bien de faire appel à ceux qui sont Français mais qui ont obtenu leur diplôme ailleurs, à l'étranger.

Je rejoins Morjane en disant qu'il y'a eu beaucoup d'efforts pour la régularisation des PADHUE mais certains confrères se retrouvent encore une fois écartés. Je souhaite qu'il y'ait un assouplissement des textes de loi concernant l'exercice des PADHUE afin de permettre à la majorité des PADHUE d'exercer dignement et sereinement leur noble métier.

ventoline


lemapae a écrit:Bonsoir,
J'ai apprécié votre intervention
Je rajoute que certains confrères français à diplôme étranger se sont retrouvés écartés de certaines formations à cause de leur nationalité française et leur diplôme étranger:
- ils ne peuvent pas passer les concours à titre étranger car ils sont français (pas de carte de séjour)
- ne peuvent pas s'inscrire à des concours européens car leur diplôme est étranger
- ne peuvent pas s'inscrire à une formation (certaines spécialités) dans un pays européen, car leur diplôme est étranger alors que le diplôme européen est exigé pour l'inscription
- certaines formations en France, destinées aux médecins qui souhaitent se qualifier ne s'adressent qu'aux médecins à diplôme français ou européen...
Ces médecins, bien de chez nous, se retrouvent étrangers dans leur pays. On fait appel aux médecins européens et c'est normal car nous sommes en Europe mais ce serait bien de faire appel à ceux qui sont Français mais qui ont obtenu leur diplôme ailleurs, à l'étranger.

Je rejoins Morjane en disant qu'il y'a eu beaucoup d'efforts pour la régularisation des PADHUE mais certains confrères se retrouvent encore une fois écartés. Je souhaite qu'il y'ait un assouplissement des textes de loi concernant l'exercice des PADHUE afin de permettre à la majorité des PADHUE d'exercer dignement et sereinement leur noble métier.

6 Re: PAE et Déserts Médicaux le 21.05.15 18:07

foxnews


@docteur
Il faut se demander à qui profite finalement le désert médical en France?
d'une part le gouvernement crie "pénurie, déserts" en même temps il durcit les lois pour tout praticien à diplôme étranger européen ou pas. J'en connais des collègues aux diplômes conformes à qui les conseils départementaux ont refusé l'inscription au tableau, aussi des médecins étrangers à diplôme européen comme moi.
Le CNG entre 8 mois - 2 ans pour avoir une probable notification, contre 3-6 mois ailleurs en Europe quelle que soit le pays d'origine du diplôme à dossier complet.
Que font les élus locaux, ils ont leur carte à jouer, le padhue devrait se rapprocher d'eux.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum