SNPADHUE

Permettre aux PADHUE de se retrouver


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mon mémoire : la disqualification des immigrés en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Palomaa


Bonjour à tous,

Je me présente, je suis étudiante en troisième et dernière année de formation d'Assistant de Service Social.
Je réalise mon mémoire sur la question de la "disqualification" des immigrés en France.

Je cherche actuellement a recueillir des témoignages de personnes ayant été ou étant dans cette situation.
Si certains souhaitent me parler de leur vécu, je serais ravie.
Ces témoignages seront évidemment anonymes dans mon mémoire.

En vous remerciant.

2 disqualification ? le 16.11.13 20:43

lemapae


Bonsoir,
Que voulez-vous dire par disqualification des immigrés?
Si c'est par rapport à leurs professions, tous les immigrés ne subissent pas le même sort. Les professions médicales subissent plus de difficultés à cause de plusieurs obstacles : numérus clausus, conseil de l'ordre, lois ..
C'est très facile de trouver des postes de médecins mais sur le plan administratif c'est très difficile d'accès.
Ne pas faire d'amalgame entre l'origine du diplôme et la nationalité étrangère du médecin. Beaucoup de médecins sont Français alors que leurs diplômes sont restés étrangers.
Ces médecins Français et Etrangers à diplôme étranger rencontrent des difficultés à être recrutés. Les médecins Français à diplôme Etranger sont doublement pénalisés car ils ne peuvent occuper les postes de médecins destinés aux étrangers et ne peuvent s'inscrire aux formations qui s'adressent aux médecins Etrangers (carte de séjour exigée). Il se retrouvent dans une situation de grande précarité dans leur propre pays. Que faire ? Emmigrer vers d'autres pays ?

Je connais d'autres personnes Etrangères,ayant des diplômes d'ingénieurs, d'architectes..et travaillent sans grande difficulté dans leurs propres spécialités.

Je pense que cette situation ne pourra plus durer longtemps surtout avec l'homologation des diplômes en Europe. Les déserts médicaux ne font qu'accélérer les différentes possibilités d'autorisations de recrutement afin de combler ce déficit.
J'espère qu'il y'aura des personnes qui répondront à votre demande
Bon courage

3 Merci le 16.11.13 23:20

Palomaa


Bonsoir
et tout d'abord merci beaucoup pour votre réponse.
Pour vous répondre, oui, j'évoque la disqualification professionnelle
et pour en avoir fait le constat, bien qu'il y ai des difficultés supplémentaires dans certains corps de métier, les diplômes étrangers, dans des domaines divers et variés, ne sont pas reconnus à leur juste valeur en France, pour des raisons diverses. D'ailleurs, les métiers fermés aux immigrés, particulièrement hors Union Européenne, sont nombreux. Cela engendre de la souffrance et un sentiment de frustration forte chez ceux qui subissent cette "disqualification".
Par ailleurs, je m'intéresse aux immigrés, en situation régulière, et non pas aux étrangers. Leurs situations, comme vous le précisez très justement, sont d'autant plus douloureuses, qu'ils sont de nationalité française, mais ne peuvent exercer leur métier au même titre que ceux qui détiennent un diplôme français.
J'attends des témoignages et remarques de tout ordre.
En vous remerciant.

tankle


Palomaa a écrit:Bonsoir
et tout d'abord merci beaucoup pour votre réponse.
Pour vous répondre, oui, j'évoque la disqualification professionnelle
et pour en avoir fait le constat, bien qu'il y ai des difficultés supplémentaires dans certains corps de métier, les diplômes étrangers, dans des domaines divers et variés, ne sont pas reconnus à leur juste valeur en France, pour des raisons diverses. D'ailleurs, les métiers fermés aux immigrés, particulièrement hors Union Européenne, sont nombreux. Cela engendre de la souffrance et un sentiment de frustration forte chez ceux qui subissent cette "disqualification".
Par ailleurs, je m'intéresse aux immigrés, en situation régulière, et non pas aux étrangers. Leurs situations, comme vous le précisez très justement, sont d'autant plus douloureuses, qu'ils sont de nationalité française, mais ne peuvent exercer leur métier au même titre que ceux qui détiennent un diplôme français.
J'attends des témoignages et remarques de tout ordre.
En vous remerciant.
Bonsoir, Palomaa,

Merci, pour l'intérêt que vous portez à notre problème. Malgré que les réponses à vos questions ne sont pas nombreuses je peux vous assurer qu'il y a un certain nombre de PADHUE non négligeable qui vivent dans cette situation difficile et absurde celle de médecins au chômage! Rien n'a été fait pour leur aider et de les intégrer dans le système de sante français. Rien a été fait pour leur intégration professionnelle. Ils sont complètement écartés de l'exercice médicale et cela dure déjà pas mal d'années. Aucune possibilité d'occuper un poste médical, refus des formations et des stages...Ces médecins sont inscrits au pôle d'emploi comme des demandeurs d'emploi (absurde!), ou occupent des postes précaires et non médicaux. Ici sur ce forum ils préfèrent rester muets, alors que leur situation c'est la faute grave du système non adapté et discriminatoire.
Je vous conseille de contacter le SPEREF, vous trouverez des témoignages surprenants.
Amicalement

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum