SNPADHUE

Permettre aux PADHUE de se retrouver


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

syndicat.... aidez-moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 syndicat.... aidez-moi le 05.07.15 12:39

sudhomme


bonjour; je suis adhérent au Snpadhue et je ne sais pas comment vous contacter pour une aide.
En effet je suis praticien attaché associé , je subi un harcèlement de la part de l'administration et l'équipe soignante et le silence total de l'équipe médical car je suis l'attaché associé. jetait accusé a tord dans le retard de la prise en charge d'une patiente aux urgences. Le véritable coupable est un autre médecin entre parenthésé FRancais PH et avec la complicité des infirmières qui ont témoigné a son faveur. j'ai pu apporté toute les preuves et heuresement tout est tracé mais l'administaration quand elle a vu que ce n'est pas moi qui a tord a éteint l'affaire silence total. MOI je me sens accusé tord je veux une réparation je veux une explication . je me sens pas travailler dans un milieu securisé. comment doit je regler cet affaire ?? le Syndicat peut il m'assister?? je vais prendre un RDV avec le directeur mais j'ai peur sur mes rapports d'évaluation........

lemapae


Bonsoir cher confrère,
Tu peux, dans un premier temps, prendre un RDV avec le médecin du travail. Au service public, on l'appelle médecin de prévention. Théoriquement, il t'orientera vers la psychologue du travail afin de t'aider à surmonter cette épreuve. L'intérêt de l'intervention de la psychologue est de t'aider à ne pas démissionner, ne pas devenir agressif envers les autres et ce sera toi qui seras mis à la porte alors que tu étais victime; Elle t'aidera à ne pas perdre tes facultés mentales et te retrouver dans un asile.
Tu prends également un RDV avec un psychiatre pour lui parler de cette souffrance. Cette démarche te permettra de justifier le suivi pour souffrance au travail. Tu garderas toutes les ordonnances pour les sortir quad il le faudra.
Concernant l'équipe, laisses les faire mais à la moindre remarque tu leur diras : êtes vous prêtes à redire les mêmes paroles devant le juge. Dis leur que tu as déjà pris un avocat (même si tu n'en as pas) et à la moindre erreur de leur part, ça ira au tribunal. Personne n'osera t'embêter dès que le mot avocat est prononcé.
Tu peux par la suite et après avoir réuni un maximum de preuves, prendre un RDV avec le chef de service voire le directeur de l'établissement pour leur demander de mettre un terme à cette souffrance au travail.
Tu laisseras toujours une trace genre un mail de sollicitation de RDV.. Chaque employeur doit préserver la santé mentale et physique de ses salariés que ce soit dans le public ou dans le privé.

Bon courage, nous avons vécu ce genre de situations, ce n'est pas facile de les gérer car notre situation de PADHUE a habitué certaines personnes à abuser de la situation en pensant que nous n'avons le droit de rien dire..
Cette histoire me rappelle le film HIPPOCRATE

3 courage le 05.07.15 22:17

Amine


Bonsoir Cher confrère ,

Je rejoins madame le lemapae n hésite pas à voir le.medecin de prévention quitte à le faire en urgence avant l entretien avec La DRH .
Ne te laisse surtout pas atteindre par cette ambiance délétère un poste n est qu une parcelle de ta carrière alors ne t enfonce pas .

Il faut rester méthodique tant que tu n a rien à te reprocher , médecin du travail et accepte l aide du psychologue si besoin . Si insupportable va voir ton médecin traitant pour ré mettre à l'abri quelques temps .
Garde ton passage en médecine du travail pour toi car les ide feront de même pour noyer le poisson .

Regarde au tour de toi tu verra certainement des pae devenus cinglés tellement ta pression et leurs situations les as désarmés .

Prend rdv àvev le médecin du travail qui si il fait sont boulot doit signaler ta souffrance à l employeur au moins par confraternité

4 Re: syndicat.... aidez-moi le 06.07.15 23:35

dream92


Bonjour, malheureusement ta situation n'est pas unique et je pense que le syndicat est deja au courant de pas mal de situations similaires mais encore une fois ils n'y peuvent rien ou trop depassé, l'exemple est celui d'un collegue qui a passé 3 années dans un service a qui on a refusé la validation du stage un autre 1 annee etc etc; faut savoir aussi qu'il existe un vide juridique tel qu'a l'heure actuelle certains chef de service en profitent en faisant tout et n'importe koi, mais encore une fois cela reste des situations " exceptionnelles" tout du moins je l'espere.

Concernant ton cas precis, le monde des urgences est un petit monde ou tout le monde se connait, si tu veux faire carriere aux urgences vaut mieux valider au plus vite tout du moins ce que t'as effectué avant et te casser tres rapidement, si t'es en recherche de poste ( tu peux m'envoyer un message privé en sachant encore une fois que du taf aux urgences c'est pas ce qui manque.

Les syndicats que ca soit Snpadhue ou ceux de l'hopital je n'y crois pas trop surtout si t'as sur le dos les infirmieres tes collegues de travail et le chef de service meme, ce que je veux dire par là c'est que meme si tu gagnes cette " fichue" reconnaissance on continuera a te pourrir la vie jusqu'a ce que tu te plantes, raison de plus pour tourner la page au plus vite.

Y a des situations ou ca vaut le coup de se battre et d'autres ou tu risques d'y laisser des plumes, les medecins du travail etc etc je n'y crois pas peut etre a tord, a part t'ecouter et rediger des courriers, je reste septique par rapport a la suite des evenements.

En cas de besoin n'hesite pas.

Ce que tu decris est malheureux a dire mais je ne pense pas que ca soit exceptionnel.

PS. des retards de prise en charge d'une patiente>>> une infirmiere une AS un autre senior a du s'en appercevoir en relancant un senior/ un interne ou un autre medecin afin de faire le necessaire, j'ai pas l'impression qu'il y a eu une erreur mais une succession d'erreurs.( ce qui peut arriver devant un flux de patients importants).

Bonne soiree.( et arrete de te prendre la tete).c'est le quotidien des urgences surtout avec les nouvelles lois.

5 Re: syndicat.... aidez-moi le 10.07.15 11:12

sudhomme


merci pour votre réponse vous m'avez donné des éclaircissements et je confirme que notre situation est presque pareil. Aprés ma propre réflexion j'ai décidé de rédiger un rapport détaillé et je l'ai envoyé au directeur , personne n'a pas apprécie et je doit voir ne directeur avec le président de la CME

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum